top of page

BATAILLE NAVALE AU ZWIN EN 1831


Après l’indépendance belge, déclarée le 10 novembre 1830 à la suite de la conclusion du traité de Londres, le 4 du même mois, en vertu duquel la Belgique s’était retirée de la Flandre zélandaise, les Hollandais, soucieux de préserver leur province, s’efforcèrent d’entraver l’établissement de défenses belges sur la côte occidentale du Zwin par la destruction des écluses et des tentatives d’inondation des polders.

Dans ces circonstances une dernière bataille navale eut lieu dans le Zwin le 5 août 1831 à l’occasion de la campagne des dix Jours, issue de la tentative de Guillaume Ier de récupérer la Belgique par la force : les Hollandais firent entrer deux canonnières, dont l’une parvint à bombarder l’écluse du Hazegras, près de l’emplacement où une batterie française avait été installée sous l’Empire. Apporté en hâte de Bruges, un canon tira quelques coups . Un des navires bataves s’échoua sur le rivage tandis que l’autre opta pour la fuite. Les combattants belges allèrent fêter leur victoire dans les estaminets de Westkapelle. Pendant ce temps quelques soldats arrivés de Sluis boutèrent le feu à la maison de l’éclusier du Hazegras. D’où, le lendemain, une échauffourée, qui coûta la vie à 4 Belges et fit 15 blessés parmi les Hollandais. Le fort du Hazegras fut alors restauré et rebaptisé fort Léopold, mais il n’eut plus à résister à quelque ennemi . Sur de vieilles cartes on voit encore le mot « Batterie française », qui indique l’endroit où se déroula cette échauffourée.


Les nouveaux Secrets de Knokke-Le Zoute – Dictionnaire ludique et érudit.

Nouvelle édition illustrée.

Éditions La Muette – Le bord de l’eau, 2023,477 p.

Disponible dans les bonnes librairies et sur Amazon

95 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page